L’armée bannit WhatsApp au profit de Threema

Une bonne nouvelle du front.

C’est définitif: les militaires utiliseront l’application de messagerie suisse Threema. Tous les autres services de messagerie, WhatsApp, Signal ou encore Telegram, ne sont plus autorisés dans le corps de l’armée pour des raisons de sécurité.

Lire l’article original (Le Temps): L’armée bannit WhatsApp de ses rangs au profit de la messagerie suisse Threema - Le Temps

✍️ Répondre par email ou discuter sur micro.blog

Joakim Faiss @jokef