Campagne de prévention « Merci ! » De ne pas nous écraser?

La nouvelle campagne de la Police vaudoise qui s’en prend, encore une fois, aux victimes plutôt qu’à la source du problème:

«Cette opération d’affichage cible particulièrement les piétons, leur signifiant que les règles de la circulation s’appliquent également à eux.

Cela a le mérite de la clarté on dira. Puis quelques détails:

En apparence, s’isoler avec son casque audio pour écouter de la musique tout en marchant au bord de la chaussée peut sembler anodin. Pourtant, cet agissement peut conduire à des inattentions fatales. Tout comme passer au feu rouge ou hors des passages pour piétons et se focaliser sur son téléphone portable sans prêter attention à la circulation sont quelques exemples des comportements qui menacent directement la sécurité des piétons et des autres usagers de la route.»

On devrait s’abstenir d’écouter de la musique, car des conducteurs de tanks de 2 tonnes en excès de vitesse risquent de ne pas nous voir. On se promène avec des rétroviseurs aussi?

Pour mémoire, les piétons qui paient le plus lourd tribut à la route, sont les 65+, pas directement les gens avec un casque Bose sur les oreilles et un téléphone sous le nez…

Capture d écran 2021 03 08 à 17 28 27

Et ceux qui les blessent et tuent le plus, devinez…

Capture d écran 2021 03 08 à 17 29 09

Les automobilistes, gagné! Mais ils est très important que les piétons disent « merci » lorsqu’ils ne se font pas écraser. 

La Police vaudoise aurait déjà pu se baser sur ces faits pour cibler sa campagne. A défaut de réaliser une petite étude sur la réalité de la situation. Pas besoin en fait, d’autres l’on fait et c’est le New York Times qui le relate, sous le titre: Yes, Texting While Walking Is Relatively Safe. (But Still Annoying.)

En bref:

"The study found “little concrete evidence that device-induced distracted walking contributes significantly to pedestrian fatalities and injuries.”

 

 

"L'étude a trouvé "peu de preuves concrètes que la distraction induite par un appareil en marchant contribuait de manière significative aux décès et blessures des piétons."

Et

“Distracted walking is a very minor contributor to pedestrian death,” the study said. "La distraction en marchant est un facteur très mineur de la mort des piétons", selon l'étude.

Puis

Rather than focusing on distraction, the city’s report suggested reducing pedestrian deaths was better achieved by redesigning streets to slow down drivers and better protect walkers and bikers.

 

 

Plutôt que de se concentrer sur la distraction, le rapport de la ville suggère que la réduction des décès de piétons serait mieux réalisée en réaménageant les rues pour ralentir les conducteurs et mieux protéger les marcheurs et les cyclistes.

Et pour finir

“Human distraction has always and will always exist in some form, and is difficult, if not impossible, to entirely change,” the study observed. "La distraction humaine a toujours existé et existera toujours sous une forme ou une autre, et il est difficile, voire impossible, de la modifier entièrement", observe l'étude.

Mais la Police vaudoise va nous changer tout cela.

Joakim Faiss @jokef