Catégories
Multimedia Société

Leave Facebook et surtout WhatsApp

J’ai déjà cité cet article, mais je ne dirais toujours pas mieux.

«Instagram and Whatsapp had a major control on me for some stupid reasons. No more. I disagree with the company, and its leaders so much that I won’t spend any of my attention or energy on its platforms. My mother will have to actually call me on the phone. My friends will have to email me. And you will have to come to my homestead on the Internet to see my photos and visuals.»

Article original: Leave Facebook – On my Om

Catégories
Société

La démocratie tousse quand Facebook et Twitter se posent en censeurs – Heidi.news

La démocratie tousse quand Facebook et Twitter se posent en censeurs – Heidi.news

Mais il convient de s’interroger sur la légitimité de ces modérateurs qui suppriment la parole d’un président, démocratiquement élu par 75 millions d’Américains. Donald Trump accuse désormais Twitter de «museler la liberté d’expression». Il se pourrait bien qu’en l’occurrence, il ait raison. On peut combattre le président, mais est-ce à Twitter de décider ce qui peut ou pas se dire?

On peut être d’accord ou pas, mais cela illustre bien le problème de s’exprimer ailleurs que chez soi. Tout « donner » à Facebook, Twitter ou une autre plateforme n’est pas une bonne idée. Tandis que sur votre blog autohébergé, vous restez libre.

Lire l’article original: La démocratie tousse quand Facebook et Twitter se posent en censeurs – Heidi.news

Catégories
Multimedia Société

Quitter WhatsApp

Quitter Facebook c’était déjà fait, Twitter c’est en suspens au profit de Mastodon. Mais quand Facebook revient par la fenêtre de WhatsApp, il n’y a plus qu’à tenter de quitter ce dernier. Ce qui n’est pas simple tant cette messagerie est utilisée par famille et amis.

Mais pourquoi donc vouloir quitter WhatsApp?

Parce que si l’on n’accepte pas de le lier à Facebook, selon les nouvelles conditions générales, c’est WhatsApp qui ne veut plus de nous.

Et dans les données collectées ce n’était déjà pas terrible. Mais là…

L’article complet sur Forbes.

Catégories
Multimedia

Facebook, ce menteur

Facebook n’est pas crédible et vous pousse à payer pour améliorer la visibilité de vos publications. Si vous aviez un doute, il est vite levé.

Exemple avec cette publication partagée 115 fois et qui n’aurait touché « que » 1357 personnes. En juillet, j’avais une publication partagée 4 fois, qui a touché un peu plus de 500 personnes. Déjà là, c’est douteux, ou alors les gens qui ont partagé en septembre n’ont que très peu « d’amis ».

Là où le doute n’est plus permis, c’est quand mon petit outil de statistiques, qui n’est pas Google Analytics, mais Matomo un système plus respectueux des informations privées des visiteurs du site, m’indique que Facebook m’a généré près de 6000 visites cette semaine.

Etonnant, non? Mais peut-être Facebook veut-il m’inciter à cliquer sur le gros bouton « Booster la publication » et à aligner quelques dollars.

Question vite répondue 😉

Catégories
Société

Leave Facebook

C’est assez simple.

If you disagree with Facebook and its policies, leave.

Source: Leave Facebook – On my Om