Ile-de-France : le vélo, piste idéale pour les déplacements après le confinement ?

« Tout le monde s’accorde à dire qu’après l’épidémie il y aura un rejet collectif des transports en commun, constate Pierre Serne. Si on ne veut pas prendre le métro, le bus ou le car pour se rendre au travail par crainte de la contagion, il faudra bien qu’on puisse se déplacer. »

Et si possible pas tous en bagnole.

Article original: Ile-de-France : le vélo, piste idéale pour les déplacements après le confinement ? – Le Parisien

Coronavirus, la faillite de la logique marchande

«Mais la pandémie mondiale de coronavirus est venue révéler, de manière bien plus éloquente, la somme de toutes ces failles du système et avec elles, les conséquences de certaines politiques économiques, de certains choix de société et d’une certaine vision du monde, toujours plus orientée vers le profit plutôt que vers le bien-être social, malgré les discours vantant la responsabilité sociale et environnementale.»

Un bon résumé, et pas dans un journal de gauchistes comme pourraient objecter certains.

Article original: Coronavirus, la faillite de la logique marchande – Bilan

Daring Fireball: Regarding Zoom

«If you must use Zoom or simply want to use it, I highly recommend using it on your iPad and iPhone only.1 The iOS version is sandboxed and reviewed by the App Store. The Mac version of Zoom is not available through the App Store, which makes me trust it not a bit. »

Article original: Daring Fireball: Regarding Zoom

Le vrai test pour éviter la flambée.

«Pourtant, il suffit de penser à nos parents, nos grands-parents, notre fille, notre voisin ou notre collègue à risque pour se dire que l’on peut bien quelques semaines encore se laver souvent les mains, respecter une distance sociale de deux mètres et éviter les rassemblements de plus de cinq personnes. Le contraire n’est qu’égoïsme.»

Voilà.

Merci Vincent Fragnière, rédacteur en chef du Nouvelliste.

Article original: Le vrai test pour éviter la flambée. L’éditorial de…

Zoom dans le tourbillon de la protection des données

Il rappelle également que Zoom a publié un article le 20 mars pour résoudre les incidents de harcèlement, qu’il a supprimé l’envoi d’information à Facebook (iOS) le 27 mars, qu’il a mis à jour sa politique de confidentialité le 29 mars et finalement que le 1er avril, il a admis qu’il y avait une confusion dans l’annonce d’un cryptage de “bout en bout” de son programme.

Tout cela sous la force et la contraintes des révélations, donc. Et on ne parle pas de la version mac qui s’installe « de force » on dira, entres autres problèmes et soucis divers…

Lire l’article original: Zoom dans le tourbillon de la protection des données – rts.ch – Sciences-Tech.

Quand Borg n’est pas Borg, ou comment gérer vos intensités d’entrainement? – MyHealth

Je ne me souviens plus de la dernière fois où je suis parti rouler avec un cardiofréquencemètre. Et le capteur de puissance, je ne sais même pas ce que c’est 😉

«apprendre à connaître ses sensations et écouter les signaux du corps est essentiel pour bien gérer l’effort et la récupération, et finalement cela marche mieux que n’importe quel capteur moderne.»

Article original: Quand Borg n’est pas Borg, ou comment gérer vos intensités d’entrainement? – MyHealth

Quand «mon» journal me piste et me bloque, sans recours possible

Ce soir je préparais une article pour le blog bikinvalais.ch, inspiré au départ d’un article du Nouvelliste, auquel je suis abonné de longue date. Pour illustrer l’article en question, je pensais réaliser une capture d’écran de la version PDF du quotidien. J’ai donc tenté de me connecter sur la page internet du Nouvelliste qui m’informe que j’ai «atteint la limite de connexion avec votre abonnement».

Ce qui est un peu dommage, c’est que le navigateur en question est installé sur un poste de travail à 25 km de celui que j’utilise pour saisir ces lignes. Je ne vois pas trop comment je peux faire. Mais comme Le Nouvelliste semble pouvoir me déconnecter après une heure, pourquoi ne pas prévoir un bouton sur la même page qui me permettrait de le faire directement?

Je ne connais pas d’autre site (mais il y en a certainement tout plein) qui ne permet pas de se déconnecter d’un ordinateur ou autre appareil où l’on aurait oublié de se «déloguer». Franchement, qui y pense pour chaque site qu’il visite, au-delà de ceux où l’on sait pouvoir laisser des données sensibles?

Cette pratique, qui vise à limiter le nombre de connexion par utilisateur et éviter les abonnement « partagés » aura pour effet de décourager les utilisateurs honnêtes à qui l’on met des bâtons dans les roues. Même le journal « papier » permet à au moins deux lecteurs de le parcourir en même temps, vu qu’il y a deux cahiers. Et pas besoin de le refermer et de le replier avant de le passer à quelqu’un d’autre… Sans parler évidemment des exemplaires dans les bistrots, qui peuvent être consultés par des dizaines de personnes, certes pas en même temps, mais je ne vois pas trop ce que ça change.

Capture d’écran 2020-02-23 à 18.22.50
De la publicité partout sur le site, des mouchards tout plein, un abonnement payant, mais c’est le lecteur payant que l’on punit.

Alors si vous voulez vraiment décourager vos abonnés plutôt que de les encourager à vous suivre, ne vous gênez pas. Fliquez-les (19 mouchards sur votre page), bloquez-lez. Et surtout ne leur donnez aucun outil pour rendre la visite de votre site confortable.

Mais ne vous étonnez pas si vos abonnés finissent par se lasser.