“Sur le chemin de l’école, les petits Contheysans peuvent traverser la «grande route» sans peur”

Lu dans Le Nouvelliste.

Tout un travail de sécurisation est alors effectué dans le secteur. La commune élague des arbres pour une meilleure visibilité, pose une barrière sur un trottoir et l’arborise, peint des pieds colorés au sol et pose des panneaux pour marquer le trajet. Des patrouilleuses et des coaches – toutes des mamans d’élèves – sont formées par la police municipale et engagées pour aider les enfants à traverser.

Pour la modique somme de 42’000 francs, auxquels il faut ajouter le salaire des patrouilleurs, pour faire respecter des passages piétons aux automobilistes. C’est dingue.

Source (réservé aux abonnés): Sur le chemin de l’école, les petits Contheysans…

Chemins de fer: pourquoi un langage aussi obscur?

Pour ne pas dire abscons.

Ce matin mon train s’est arrêté en rase campagne “pour des raisons d’exploitation”. Ce qui veut dire quoi en clair? La réponse a été donnée quelques minutes plus tard: un train qui nous précédait a été victime d’un incident technique et nous circulions donc “à distance”.

More

Resabike, pour réserver une place pour votre vélo.

Horaire 2020 des transports publics – Offre élargie pour les usagers – vs.ch:

Pour les cyclistes, le projet de plateforme Resabike, en lien avec la réservation de places pour les vélos dans les bus, se poursuit.

Où je découvre l’existence de ce service après avoir souvent pesté contre la difficulté (trouver un numéro de téléphone, appeler, expliquer et surtout espérer que l’info soir transmise au chauffeur du transport en question…) de la chose. C’est ici et cela reste en vie donc: http://www.resabike.ch

Fribourg: quatre piétonnes blessées par des automobilistes

Belle mentalité.

«une piétonne de 13 ans qui se rendait à l’école a été heurtée par un véhicule sur un passage pour piétons à Estavayer-le-Lac. Le conducteur fautif a pris la fuite sans se soucier de l’état de la victime»

Et sinon, quatre fois sur un passage piéton.

Source: https://www.lenouvelliste.ch/articles/suisse/fribourg-quatre-pietonnes-blessees-par-des-automobilistes-dont-un-en-delit-de-fuite-887081

Les cyclistes, on les a pas calculés

Les trottoirs c’est pas pour les vélos. Sauf si on vous dit d’y aller parce qu’il ne faudrait pas ralentir les voitures. Mais s’il y a des piétons, il faudrait descendre et leur accorder la priorité (aux piétons ou aux voitures, ou aux deux, ce n’est pas clair). A moins qu’il faille descendre du trottoir à cause du giratoire. Pour aller sur le passage piéton, qui n ‘est pas fait pour les vélos?
C’est donc à Sierre et cet endroit, plus je le regarde et moins je le comprends. J’ai retrouvé la photo dans mes archives et la chose a peut-être été modifiée, ce qui serait assez surprenant. Parce que, en langage de mes enfants, je dirais que les cyclistes, on les a pas calculés.

Les transports motorisés engendrent des coûts de près de 90 milliards par année

Le Nouvelliste:

Après prise en compte de tous les transferts, comme l’impôt sur les huiles minérales et l’impôt cantonal sur les véhicules à moteur, ils ont été pris en charge à hauteur de 85% par les usagers eux-mêmes. La collectivité a payé les 15% restants qui représentent des coûts externes liés à des accidents, à l’environnement et à la santé.

Quand je roule à vélo, je sponsorise les automobilistes.

Qui pourraient dire merci, je trouve.

Source: Les transports motorisés engendrent des coûts de près de 90 milliards par année