Catégories
Multimedia

Imprimer une page d’un livre iPhoto

Est-ce qu’on peut imprimer une page d’album iPhoto? La question m’a été posée ainsi. Just pour être d’accord sur le vocabulaire, je vais employer le même terme que dans iPhoto: livre, plutôt qu’album.

Et la réponse est oui. Pour cela, un fois que vous avez sélectionné la page dans votre livre, il faut juste repérer le numéro de cette page et ajouter deux (pour la couverture et le rabat). Retenir ce chiffre, qui est cinq dans mon exemple ci-dessous.

Dans le livre, repérer la page à imprimer. La cinquième dans ce cas. (Cliquer pour agrandir)
Dans le livre, repérer la page à imprimer. La cinquième dans ce cas. (Cliquer pour agrandir)

Ensuite choisir le menu Fichier > Imprimer. Ou les touches cmd et P, c’est plus rapide…

Menu Fichier > Imprimer.
Menu Fichier > Imprimer.

Enfin, dans la boîte de dialogue qui s’affiche, indiquer que l’on veut imprimer uniquement les pages 5 à 5 (remplacer par votre page évidemment ;-)) et laisser faire votre imprimante comme d’habitude. On peut aussi, pour voir ce que cela donne avant d’imprimer, enregistrer en format PDF. Puis éventuellement imprimer ce dernier document.

Définir l'étendue de l'impression et… imprimer. C'est tout.
Définir l'étendue de l'impression et… imprimer. C'est tout.
Catégories
Multimedia

Readability vous offre un web plus calme

Fatigué de lire des pages entières sur l’internet, avec des pubs qui clignotent à gauche, à droite, et parfois par dessus la page elle-même? Il existe certes des utilitaires qui bloquent les pubs, mais le texte n’est pas forcément beaucoup plus lisible pour autant.

Rien à voir avec Readability, un nouveau service qui transforme la page que vous êtes en train de lire pour ne garder que titres, texte et photos. Il faut le tester pour le croire et bien comprendre.

Installer Readability - Rien de plus simple.
Installer Readability - Rien de plus simple.

Pour activer Readability, il faut se rendre sur la page internet du service et simplement glisser le lien proposé dans la barre des signets de votre navigateur. Lorsque vous visiterez ensuite une page et souhaitez dégager tous les éléments perturbateurs, il suffira de cliquer sur le “lien” qui n’en est pas un vrai, mais qui active la fonction souhaitée, et voir la magie opérer.

Pour l’exemple, un article – au hasard – du Nouvelliste, tiens. Avant de cliquer sur le bouton…

La page visité avant de cliquer sur le bouton "Readability".
La page visitée avant de cliquer sur le bouton "Readability".

Et la même page après…

La même page après. Plus facile à lire, non?
La même page après. Plus facile à lire, non?

Comme dirait une vendeuse d’éplucheur à légumes de la Foire du Valais, l’essayer, c’est l’adopter.

Catégories
Multimedia

Bienvenue à triplebuse

Vous l’aurez remarqué – enfin peut-être pas, c’est écrit petit – un nouveau contributeur nous a rejoints, en la personne de triplebuse, alias mon frère. Son usage de Mac au quotidien, dans des domaines parfois différents des miens, en font un utilisateur redoutable qui ne manquera pas de vous filer des astuces bien utiles.

Ne manquez pas son premier article consacré à Launchbar. J’ai réessayé ce programme et c’est vrai qu’il rend de fiers services, notamment pour lancer des applications. Il faut juste que je modifie la combinaison de touches (je ne voulais pas piquer la fameuse “cmd-espace” à Spotlight, mais je vais le faire) pour que ce soit parfait.

A bientôt, Joakim

Catégories
Multimedia

Launchbar: indispensable ou pratique, à vous de voir.

Il existe dans le monde Mac des applications bien pratiques. A l’usage, on se rend parfois compte en utilisant un autre ordinateur que le sien que ces applications sont devenues inévitables, voire indispensable.

dashot15Trève de théorie, lançons nous à la découverte de LaunchBar.

LaunchBar est un utilitaire de productivité disponible en permanence, à deux clics de clavier.
Dans le monde informatique, il existe moult raccourcis à faire avec le clavier et ce souvent dans chaque application.

Catégories
Multimedia

Quand l’iPhone parle trop vite

Ce que j’aime dans le couple iPhone – iTunes, c’est la possibilité de s’abonner aux podcasts et d’écouter les émissions de mon choix quand bon me semble. Médialogues de la RSR, Point Barre de Couleur 3 et, pour un peu d’humour, la Revue de presque de Nicolas Canteloup.

Une tape sur l'écran fait apparaître les options. Dont celle de doubler la vitesse de lecture. je l'avais activée sans le savoir. Grr.
Une tape sur l’écran fait apparaître les options. Dont celle de doubler la vitesse de lecture. je l’avais activée sans le savoir. Grr.

Tout allait très bien, jusqu’à ce que mon iPhone s’emballe. Une manipulation involontaire et inconnue (un peu comme quand votre clavier passe soudain à la version américaine) et voilà que tout était débité au double de la vitesse. Je me suis dit que le téléphone avait pris un coup, de l’humidité… Mais bizarrement, la musique jouait à la bonne vitesse et les podcasts sur l’ordinateur aussi.

Une recherche sur Google plus tard et j’avais la réponse… Depuis la version 3.0 du système d’exploitation, une petite tape sur l’écran lors de la lecteur de podcast affiche quelques options. On peut faire défiler le podcast avec la barre bleue, l’envoyer par mail, revenir en arrière de 30 secondes et, et… accélérer ou ralentir la lecture. Tout con, pas forcément utile, mais il fallait le savoir. Maintenant, je le sais, et les gens causent à la bonne vitesse dans le poste.

Catégories
Multimedia

Cloner son disque avec Carbon Copy Cloner

On parle on parle, mais comment faire “en vrai” pour sauvegarder tout son disque dur interne sur un disque dur externe?

Première opération: télécharger le logiciel sur le site de l'auteur: http://www.bombich.com/
Première opération: télécharger le logiciel sur le site de l'auteur: http://www.bombich.com/

Les bienheureux, qui sont sous Mac OS X 10.5 et plus, bénéficient de Time Machine. Mais pour une sécurité encore accrue, lire la suite ne leur sera pas inutile. Car pour les autres, sous 10.4, aka Tiger, la solution de sauvegarde la plus simple reste le clone pur et simple du disque dur.

Attention, la copie conforme est en principe… vraiment conforme. Un fichier supprimé de votre disque dur, ne se retrouvera pas par miracle sur le clone. C’est assez simple à comprendre et le mieux c’est de le comprendre ainsi, même s’il y a moyen de feinter un peu. On verra cela plus loin.

Première opération pour cloner votre disque: télécharger le logiciel Carbon Copy Cloner (CCC) sur le site de l’auteur. Le programme est gratuit, mais s’il vous rend service, l’auteur accepte volontiers les dons. Dans le même registre, mais payant, on trouve Super Duper (environ 30 francs suisses).

Ensuite, on installe le logiciel téléchargé, ce qui se fait très simplement, en le glissant dans le répertoire des applications. Lancer le programme et choisir la source de la copie (votre disque dur principal) et la destination (votre disque dur externe).

Depuis l'image disque téléchargée, glissez simplement l'icône dans votre répertoire d'applications.
Depuis l'image disque téléchargée, glissez simplement l'icône dans votre répertoire d'applications.

Afin d’accélérer les clonages suivants (le premier est toujours assez long, en fonction du volume de vos données), choisissez “Sauvegarde incrémentale des éléments sélectionnés”. Le premier clonage sera complet, mais pour les suivants CCC  ne copiera que les fichiers modifiés.

Catégories
Vélo

Marielle et Myriam sur le podium du Roc d’Azur

Le Roc d’Azur, c’est un peu la fête de fin de saison pour les vététistes. Une dernière occasion de rouler au soleil, en bord de mer, dans les collines autour de Fréjus. Mais c’est aussi une compétition redoutable, où chacun se plaît à briller une dernière fois, ou pour signer les derniers contrats en vue de la saison suivant. C’est aussi un parcours très difficile, loin des montées interminables du Grand Raid Cristalp. Une succession d’ascensions très brèves – et donc forcément intenses – suivies de descentes techniques et difficiles sur un terrain souvent sec, mais raviné par les pluies.

 

Sur le Roc Marathon, nos spécialistes cantonales ont pu exprimer tour leur talent. Marielle Saner-Guinchard a ainsi imposé sa loi sur les 83 kilomètres du parcours. Longtemps en tête, l’Allemande Ivonne Kraft a été rejointe par la Bas-Valaisanne, avant d’être victime d’un bris de chaîne, laissant la voie libre à Marielle. Ivonne Kraft finit tout de même deuxième. La troisième marche du podium est revenue à la Fulliéraine d’adoption, Myriam Saugy. Pour la petite histoire, les deux valaisannes finissent devant la multiple championne du monde de Mountain bike, la Norvégienne Gunn-Rita Dahle-Flesjaa.

 

Chez les hommes, c’est le Belge Roel Paulissen qui s’impose à nouveau (pour la deuxième anée concéscutive, il réalise d’ailleur le doublé Roc Marathon le vendredi et Roc d’Azur le dimanche, belle santé…). Du côté des Suisses on relèvera la 4e place de Lukas Buchli, la 10e de Christoph Sauser, la 11e de Nicolas Lühti et la 12e du Valaisan Alexandre Moos.

2009-Roc-Marathon.pdf
Download this file
Catégories
Multimedia

Un ordinateur tout neuf… comme avant.

Suite de mes (més)aventure avec mon Powerbook dont le disque dur interne a rendu l’âme. Je vous passe les détails sur l’achat du Mac Mini (j’ai préféré le revendeur local à l’Applestore en ligne, mais je ne suis pas sûr d’avoir bien fait…) pour me concentrer sur la suite. Déballage, installation. Zut, la machine est encore sous Mac OS X 10.5, aka Leopard. Sur l’Applestore elle est déjà en 10.6, aka Snow Leopard. Pas grave, ça me permettra de tester la mise à jour…

Démarrage, tout fonctionne. Normal. Vient ensuite la récupération de mes données depuis le disque de sauvegarde grâce à Time Machine. Ça prend un peu de temps, mais fonctionne à merveille. J’avais déjà testé la récupération d’un fichier ou l’autre. Mais tout un système, jamais. Ça marche tout aussi bien, via un assistant qui permet de sélectionner ce que  l’on veut transférer (données seulement, applications, compte utilisateur complet…)

Catégories
Multimedia

Mon Mac est mort, vive le Mac! Et les sauvegardes.

Après quatre ans de bons et loyaux services, le disque dur de mon portable Powerbook G4 a brutalement cessé de fonctionner. Pas de souci, j’ai mes sauvegardes (Time Machine pour le contenu du portable – Chronosync pour les données que je transporte sur des disques durs externes, ainsi qu’un disque dur Iomega Ultramax configuré en RAID I pour toutes mes archives).

Je résume:

  • Disque dur du portable -> Time machine sur un disque dur externe.
  • Données sur disques durs externes (comme ma bibliothèque iTunes, pour pouvoir l’utiliser aussi au bureau) -> Synchronisation sur un disque dur externe grâce à Chronosync, léger, rapide et souple.
  • Données (images, films, documents) archivées sur un disque RAID I, c’est à dire un boîtier qui contient deux disque durs où les même données sont écrites simultanément sur les deux disques. Si l’un des deux lâche, il n’y a qu’à le remplacer et reconstruire le miroir.
Catégories
Multimedia

Ouverture – ou non – d’une application au démarrage

A chaque fois que je démarre mon Mac j’ai Word qui s’ouvre automatiquement et je dois à chaque fois quitter Word pour ouvrir une autre application. Que faire docteur ?

Word ouvert (ou fermé c’est égal en fait), faire un clic droit, ou un clic prolongé, sur son icône dans le dock et décocher “Ouvrir à l’ouverture de session”. Juste l’inverse pour ajouter une application à l’ouverture.

Autre moyen: Preferences Système > Comptes > Ouverture. Supprimer (avec le “-“) ou ajouter (avec le “+”) l’application désirée.

La fenêtre "Comptes" permet d'ajouter ou de retirer des applications à ouvrir au démarrage du Mac.
La fenêtre "Comptes" permet d'ajouter ou de retirer des applications à ouvrir au démarrage du Mac.

Facile, non?