Chemins de fer: pourquoi un langage aussi obscur?

Pour ne pas dire abscons.

Ce matin mon train s’est arrêté en rase campagne “pour des raisons d’exploitation”. Ce qui veut dire quoi en clair? La réponse a été donnée quelques minutes plus tard: un train qui nous précédait a été victime d’un incident technique et nous circulions donc “à distance”.

Aujourd’hui, l’explication est venue un peu plus tôt que dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. Sur le quai de la gare de Sierre, alors que nous attendions le train régional de 0h07 pour Sion et plus loin, d’abord d’une annonce pour dire qu’il partirait de voie 1 plutôt que 3. Puis qu’il n’était “pas prêt à partir en raison d’une urgence de personne”. Ce qui à cet instant était assez évident (qu’il n’était pas prêt à partir), car il n’était même pas arrivé.

Lorsqu’il est entré en gare, les gens sont montés dans le train où une nouvelle annonce nous invita à “rester dans le train”. En disant à nouveau qu’il y avait une “urgence de personne” et qu’une solution était recherchée. Puis plus rien, silence radio jusqu’au départ du train à 0h08. Sur une ligne nationale, une heure de retard donne droit à un bon “d’excuse” de 10.-, mais pas sur les lignes régionales où ne circulent de toute manière que les gueux.

Au départ du train, des excuses, aussi pour l’absence d’infos pendant près d’une heure en raison d’un train “déconnecté”.

Depuis le train j’écris alors un message à Regionalps, la société fille des CFF qui exploite ces trains, pour connaître les raisons de cet incident. J’interpelle aussi @railservice sur Twitter. Qui me répond que le problème était dû à une “disposition de personnel”. Très clair, non?

Capture d écran 2019 12 09 à 20 25 38

La lumière viendra de Regionalps qui me répond par email le lendemain matin: “Une urgence médicale est malheureusement survenue en gare de Sierre. Notre mécanicien a dû être remplacé et le temps que notre personnel de réserve prenne la relève, votre train a accumulé une heure de retard.”

C’est clair et précis, même sans rentrer dans les détails. Dire les choses en français, avec des mots que tout le monde comprend tout de suite, ça ne devrait pas être si compliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *