The Collarbone: une clavicule pour une pétée de belles photos

Vous aimez le vélo, les belles images, vous disposez d’un iPad et êtes disposé à payer (un peu) pour ce travail? L’application The Collarbone (la clavicule) vaut le détour, surtout qu’elle est livrée avec quelques galeries de démonstration. Ensuite les reportages s’achètent au prix de 1.- soit le quart du prix d’un café dans nos contrées helvétiques.

Nommée d’après l’os de l’épaule que tout cycliste craint de se casser lors d’une chute, The Collarbone entend surtout rendre compte de la vie quotidienne du peloton, parfois dramatique, parfois drôle, souvent difficile.

Les images sont choisies par Camille McMillan, notamment photographe du magazine Rouleur, et le cofondateur de Rapha, Luke Scheybeler. Une double preuve de bon goût.

Les galeries achetés apparaissent aux côtés des autres disponibles.

 

Un petit franc pour plus de 20 belles images.
Toutes les images sont soigneusement légendées, ici David Millar victime d’une crevaison à l’entraînement. Équipé de jantes hautes, avec une chambre à air de secours avec des valves courtes… Ça arrive aussi aux pros.
La légende disparaît d’une tape sur l’écran pour dévoiler l’image en entier. Superbe.

Bref, une belle application dotée d’une interface simple mais efficace. L’application est gratuite, mais au-delà des quelques galeries de démo, les nouvelles sont payantes. Le prix reste mesuré à mon avis et tout travail mérite salaire, non?

Et si vous êtes vraiment séduit par une image, il est possible de commander un tirage directement depuis l’app qui envoie un email pour entrer en contact avec l’éditeur.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.